Les quatre impacts disruptifs de l’IA: l’exemple des avocats

Il est toujours fascinant de vivre l’émergence d’une technologie véritablement nouvelle et d’essayer d’en imaginer les impacts possibles. L’exercice est périlleux et nous nous sommes souvent trompés sur ceux-ci. Les optimistes tendent à les exagérer, les pessimistes à les minimiser. Sans compter que les usages d’une technologie sont très souvent surprenants, loins de ceux imaginés au début, y compris par ses concepteurs. Avec la prudence que doit conseiller l’Histoire, on peut néanmoins anticiper quatre impacts disruptifs de l’IA générative comme Chat GPT sur certaines professions particulièrement sensibles à l’automatisation, comme celle des avocats.

(suite…)

L’inquiétant message de France Stratégie sur la transformation climatique

La France a un problème avec l’innovation. Ce n’est pas nouveau. Notre pays est en train de rater la totalité des grandes révolutions technologiques qui changeront le monde ces prochaines années. Elle a également un problème avec le marché, mais là-dessus tout a été dit. Dans ce contexte de déclin, France Stratégie, l’ancien Commissariat au plan, pourrait être un aiguillon du réveil français, mais il n’en est rien. L’organisme reste enfermé dans un paquet de modèles mentaux obsolètes, comme l’illustre son dernier rapport sur la transformation climatique de l’économie française, au message inquiétant.

(suite…)

Transformation: le mirage de la solution technique

Pourquoi tant de projets de transformation échouent-ils, ou ne donnent-ils que des résultats décevants, malgré souvent un investissement important, que ce soit en politique ou dans les organisations? L’une des raisons est que, face à une question complexe, nous sommes tentés d’apporter une solution technique. Ce-faisant, nous commettons une erreur sur la nature même de la transformation: celle-ci ne consiste pas à résoudre un problème, mais à faire évoluer un système social.

(suite…)

L’entreprise en déclin et son double imaginaire

Les entreprises en déclin ont tendance à créer un double imaginaire dans lequel elles s’enferment. Ce double, c’est elles-mêmes, mais en version idéalisée. C’est un masque qu’elles créent pour se cacher et s’affranchir d’une réalité qu’elles refusent, laissant le monde se construire sans elles, voire contre elles. La dissolution de ce double, c’est-à-dire l’acceptation de la réalité aussi déplaisante qu’elle soit, est un préalable à tout redressement. Une bonne illustration en est fournie par le redressement d’Apple en 1997.

(suite…)

Faut-il recruter des profils atypiques pour encourager l’innovation?

Recruter des profils atypiques pour encourager l’innovation, cela semble logique: L’homogénéité de son corps social est un danger mortel pour une organisation dans un monde qui change rapidement. Enfermée dans un modèle unique qui fonctionne comme des œillères, celle-ci est en proie aux surprises stratégiques, incapable de voir le monde qui change. Logique donc, mais ça ne marchera pas car ils se heurteront aux modèles mentaux de l’organisation. Encore une de ces fausses bonnes idées qui coûtent cher à nos organisations.

(suite…)

L’ordre règne à Varsovie: quand les processus tuent la créativité de l’organisation

Une organisation sans processus ne peut pas fonctionner au-delà d’une certaine taille. Pourtant, il arrive souvent que le développement de processus étouffe la créativité, c’est-à-dire la capacité de l’organisation à continuer de répondre aux défis de son environnement. Comment résoudre ce paradoxe? La clé réside dans la conception que l’on a de ce qu’est un processus.

(suite…)

La ligne SNCF Paris-Limoges et la limite d’une éthique militante du changement

Les grands défis de transformation du monde continuent de poser la question de savoir comment ils peuvent être relevés. Ceux qui ont principalement voix au chapitre de nos jours sont les militants, qui nous interpellent sur les enjeux et qui influencent la prise de décisions importantes. Pourtant le militantisme, parce qu’il est principalement incantatoire et peu soucieux des conséquences de ces décisions, s’avère le plus souvent contre-productif. C’est ce qu’illustre les déboires de la ligne de train Paris-Limoges.

(suite…)