Le péril jaune (1): protégez nos enfants!

Comment? quoi? qu’apprend-on avec effroi? Que les chinois fabriquent des saletés qui menacent nos enfants? Depuis quelques semaines, la presse occidentale ne rate pas une occasion de relater les incidents qui se produisent sur des produits fabriqués en Chine: peintures au plomb dans des jouets, lits qui étouffent les enfants, etc. Il faut réagir! Il faut une réglementation! Que fait le gouvernement? Il faut lutter contre ces chinois. Interdire leurs produits! Et surtout, les mettre aux mêmes standards que nous!
Car c’est bien évident, jamais une entreprise occidentale, et encore moins une entreprise française, ne prendrait de tels risques avec la sécurité de nos enfants. Vraiment, seuls des étrangers peuvent faire cela.
Oui, sauf que… les entreprises chinoises en question travaillent… pour le compte de bonne vieilles entreprises occidentales, et non des moindres. En fait, toutes les entreprises occidentales font fabriquer leurs produits en Chine.
Reprenons donc le fil de l’histoire. L’entreprise A dit à son sous-traitant chinois: "ce que je fabriquais chez moi pour 50$, fabrique-le en Chine pour 25$; je ne veux rien savoir sur comment tu t’y prends."
Question: qui, dans ces conditions, est responsable de la qualité résultante? Le sous-traitant, qui fait ce qu’il peut et vit sous la menace permanente de perdre le marché dès que ses coûts dépassent de quelques pourcents ceux de son concurrent, ou le "fabricant" occidental ayant pignon sur rue qui prend un air offensé alors qu’il n’a été motivé que par la seule recherche de coûts les plus bas? Avant de se lancer dans une campagne xénophobe contre les chinois, peut-être faudrait-il commencer à balayer devant sa porte.
D’ailleurs, il est intéressant de noter que Mattel, le fabricant de jouets, vient d’exprimer publiquement ses excuses à ses clients, pour une série de rappels de produits, en déclarant que le problème venait non d’une sous-traitance de mauvaise qualité, mais d’une mauvaise conception. Mais ce n’est pas tout. Le PDG a aussi présenté ses excuses… au peuple chinois, selon lui injustement mis en cause dans toute cette affaire. Dont acte… mais de ces excuses, la presse a peu parlé.

Publicités

2 réponses à “Le péril jaune (1): protégez nos enfants!

  1. Il est inexacte de dire que la presse a peu parlé des excuse de Matel. La preuve, je ne suis en rien spécialiste de ces questions, je m’informe via les stations de Radio France et j’étais au courant.
    Mais dans les jours qui ont suivi, ces mêmes canaux d’information ont complété cette relation de la démarche contrie de Matel en mettant en exergue ses probables considérants diplomatico-économiques : d’où les excuses au peuple chinois qui valaient excuse à la nation chinoise et in fine au gouvernement de ce pays ! Qui détient les cordons de la bourse des States qui vivent très largement à crédit. Ca donne un certain pouvoir politique.
    Et dans cette affaire Matel n’aura certainement été qu’un colosse économique pris dans une tourmente diplomatique et invitée à faire amende honorable indépendamment des responsabilités incombant aux uns et aux autres… Les enjeux on l’aura compris étaient d’un tout autre ordre !

  2. aider la Chine à faire évoluer ses standards et former ses cadres n’est pas une mauvaise chose. Je ne comprends pas que vous soyez opposé à ce qu’ils adoptent les « mêmes standards que nous ».
    D’ailleurs les produits chinois sont en majorité de bonne qualité et moins chers. Un enfant ne peut pas grandir aujourd’hui sans jouets chinois. Ce n’est pas de la xénophobie de préférer les produits de qualité Chinois aux produits de mauvaise qualité chinois également.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s