« Le poids politique de l’agriculture en France, ce fardeau qui entrave les négociations de l’OMC »

A lire dans La Tribune de ce 29/10/2005 l’entretien avec Emmanuel Combe, professeur d’économie à l’Université de Paris I et à l’ESCP-EAP, qui déplore un protectionnisme très ancré dans la culture française. Selon lui, alors que les besoins pour l’innovation, la recherche et bien d’autre secteurs stratégiques ne manquent pas, la PAC s’avère coûteuse, inefficace et injuste. Injuste non seulement pour les pays pauvres qui manquent de débouchés – et gagneraient davantage à l’ouverture des pays européens qu’à recevoir leurs aides au développement-, mais également au sein de l’Union européenne.

L’article n’est malheureusement plus disponible en ligne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s