Faut-il créer son entreprise en France ou à l’étranger?

Lu sur le blog de Johann Romefort: faut-il créer une entreprise à l’étranger, ou peut-on le faire en France. Mon avis là-dessus: je l’ai fait en France et je m’en porte bien. Ce n’est pas pire qu’ailleurs. Je ne souscris pas du tout au discours ambiant sur la difficulté d’entreprendre en France. J’ai coutûme de dire que si ma boîte se plante, ce sera entièrement de notre faute, pas de celle de l’Etat.

Bien sûr je gueule comme tout le monde sur les impôts, les charges sociales délirantes, mais j’ai aussi géré une boîte aux US et il y avait pleins de trucs délirants aussi. Un seul pour la route: vous déclarez des impôts dans chaque état dans lequel vous avez ne serait-ce qu’un seul employé. Chaque état a une structure d’imposition spécifique. J’ajoute que les relations avec les administrations françaises – en tout cas dans mon expérience – sont toujours satisfaisantes, en tout cas en très net progrès.

En outre, il faut toujours se demander quel est le coût d’une optimisation. J’ai un ami qui a domicilié sa boîte en angleterre par ce que, croyait-il, on y paye moins d’impôts. Ca lui a coûté très cher (cabinet comptable spécialisé, statuts, etc) jusqu’au jour où je lui ai expliqué toutes les aides dont il aurait bénéficié en France, il en était malade. Il vaut mieux ignorer les discours dominants et regarder les faits.

Le blog de Johann, qui contient d’autres contribs intéressantes sur la techno et l’entrepreneuriat: http://www.romefort.net

Publicités

2 réponses à “Faut-il créer son entreprise en France ou à l’étranger?

  1. Salut Philippe,
    Aurais-tu quelques liens synthetisant les aides dont on peut disposer en montant sa boîte en France? Je crois que malheureusement beaucoup d’entrepreneurs novices ont du mal à y voir clair parmis les options et aides dont ils disposent, mis à part celles un peu plus mediatisés comme les lois Dutreil.
    Merci!
    johann

  2. Aller sur le site de l’APCE qui est bien fait, parler aussi au CFE (centre de formalités des entreprises. Il y a des aides de type ANVAR (technologie, avance remboursable ou aide au recrutement); voir aussi les aides régionales. Aides également du commerce extérieur (FRAEX), exonérations aussi sur les embauches (ne pas rater la premier employé, facile à avoir). Exo fiscales aussi en création. Difficile effectivement de s’y retrouver. Un conseil toutefois: TOUJOURS considérer ces aides comme la cerise sur le gâteau, ne JAMAIS en dépendre. Lorsque nous recevons une aide, nous budgétons la dépense comme s’il n’y avait pas d’aide, et l’aide sert d’assurance catastrophe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s