Archives de Tag: CIA

Mon nouvel article dans Forbes: 1962, The U2, and You: A Risk Management Lesson from the Cold War

Mon nouvel article dans Forbes s’intéresse à l’origine de la crise des missiles de Cuba en 1962 (et non la crise elle-même) et montre qu’en étudiant pourquoi la CIA et le gouvernement américain ont été totalement pris par surprise, on peut tirer des leçons intéressantes, et très  actuelles, en matière de gestion des risques. L’article (en anglais) est écrit avec mon confrère Milo Jones et s’intitule « 1962, The U2, and You: A Risk Management Lesson from the Cold War ». Il est disponible ici.

Pourquoi le Big Data ne rend pas les organisations plus intelligentes: Le cas de Cuba

Dans les premières heures du 16 Octobre 1962, le président Kennedy fut informé que l’Union soviétique avait installé secrètement des missiles balistiques à Cuba. Ce fut le début d’une crise qui a amené le monde au bord de la guerre nucléaire et résonne encore dans la politique américaine aujourd’hui. Pourtant, Sherman Kent, père fondateur de la branche analytique de la CIA, avait à plusieurs reprises rejeté la possibilité d’une telle action par les Soviétiques. Ce matin-là, alors qu’il quittait le bureau du directeur de la CIA, il admit, dans un langage coloré caractéristique: « Je viens d’être nommé membre fondateur du club des couillons ».
Comment la CIA – un service spécialement créé en 1947 pour éviter un autre « Pearl Harbour » – a-t-elle été prise au dépourvu par une opération logistique massive qui s’est déroulée pendant dix mois à moins de 250 km du sol américain en dépit de ses immenses capacités de collecte de données? En bref, comment ces événements sont-ils devenus la crise des missiles de Cuba?

Lire la suite

Surprise stratégique: Qu’est-ce qu’un Cassandre et pourquoi est-ce important?

Mon ouvrage « Constructing Cassandra: Reframing Intelligence Failure at the CIA, 1947-2001 », co-écrit avec mon confrère Milo Jones (IE Business School) vient de paraître chez Stanford University Press.  L’ouvrage étudie les échecs du renseignement de la CIA à l’origine de quatre surprises stratégiques majeures dont ont été victimes les Etats-Unis. Ce billet revient sur la notion de Cassandre et explique son importance.

Lire la suite

Comment les surprises stratégiques se produisent-elles? Sortie de mon ouvrage « Constructing Cassandra »

Mon ouvrage « Constructing Cassandra: Reframing Intelligence Failure at the CIA, 1947-2001 », co-écrit avec mon confrère Milo Jones (IE Business School) vient de paraître chez Stanford University Press.

jones-silberzahn-book-cover-sup-smallCréée en 1947 par le président Harry Truman avec la mission explicite d’empêcher un nouveau Pearl Harbor, la CIA a failli dans cette mission en au moins quatre occasions majeures : lors de crise des missiles à Cuba en 1962, lors de la révolution iranienne, lors de l’effondrement de l’URSS et le 11 septembre 2001. Comment s’expliquent ces échecs, et quelles leçons pouvons-nous en tirer ? 

Lire la suite

Présentation de mon livre sur les surprises stratégiques de la CIA le 5 avril au Festival de Géopolitique.

Je présenterai mon livre sur les surprises stratégiques de la CIA le 5 avril au Festival de Géopolitique. Pour plus d’information, visiter le site du festival ici.

Lire la suite

La manque de diversité a paralysé la CIA – Il peut aussi paralyser votre organisation

Mon article (en anglais) avec Milo Jones paru dans le magazine Forbes: « Lack of Diversity Paralyzed the CIA. It Can Cripple Your Organization, Too »

L’article est défend la diversité de l’organisation pour des raisons pratiques, et non seulement morales. L’absence de diversité a en effet aveuglé la CIA en l’empêchant de reconnaître une menace à plusieurs reprises. Des organisations trop homogènes sont ainsi plus facilement victimes de surprises stratégiques.

Lire  l’article ici.

CIA et surprise stratégique: Le rôle de l’identité et de la construction sociale

Mon ouvrage « Constructing Cassandra: Reframing Intelligence Failure at the CIA, 1947-2001 », co-écrit avec mon confrère Milo Jones (IE Business School) vient de paraître chez Stanford University Press. En voici un résumé en français.

Créée en 1947 par le président Harry Truman avec la mission explicite d’empêcher un nouveau Pearl Harbor – surprise stratégique par excellence – la CIA a failli dans cette mission en au moins quatre occasions majeures : lors de crise des missiles à Cuba en 1962, lors de la révolution iranienne, lors de l’effondrement de l’URSS et le 11 septembre 2001. L’importance et l’impact incommensurables de ces quatre évènements permettent d’écarter les explications liées à l’aspect fortuit des surprises stratégiques.  Les moyens financiers significatifs de l’organisation nous laissent penser que les explications qui se concentrent sur le manque de capacités ne sont pas pertinentes non plus.  Comment analyser alors ces surprises stratégiques ? Pourquoi persistent-elles malgré tant d’années de recherche et de récurrences historiques ?

Lire la suite

Ma conférence sur la surprise stratégique et la CIA: c’est aujourd’hui!

Rappel: la conférence est aujourd’hui. Retransmission sur le Web ici.

Compte rendu de la conférence ici.

Le 18 janvier prochain, je donne une conférence sur le thème de la surprise stratégique à EMLYON, dans le cadre de la série « Art of Management ». La surprise stratégique se définit comme la prise de conscience soudaine par une organisation qu’elle a opéré sur la base d’une évaluation erronée qui entraîne une incapacité à anticiper une grave menace pour ses intérêts vitaux.

Lire la suite

Conférence: La surprise stratégique est avant tout une construction sociale: Les leçons de la CIA

Compte rendu de la conférence ici.

Le 18 janvier prochain, je donnerai une conférence sur le thème de la surprise stratégique à EMLYON, dans le cadre de la série « Art of Management ». La surprise stratégique se définit comme la prise de conscience soudaine par une organisation qu’elle a opéré sur la base d’une évaluation erronée qui entraîne une incapacité à anticiper une grave menace pour ses intérêts vitaux.

Alors que la majorité des travaux explique les surprises stratégiques (comme les attentats du 11 septembre) par des raisons psychologiques, bureaucratiques ou cybernétiques (absence de détection de signaux faibles par exemples), un travail de recherche sur la CIA montre que l’origine d’une surprise stratégique réside souvent dans les caractéristiques de l’identité et de la culture de l’organisation. Nous montrons comment ce service de renseignement a été victime de plusieurs surprises stratégiques et que ces surprises s’expliquent en grande partie par la construction sociale de l’organisation: qui elle recrute, comment elle forme, quelle culture elle développe, etc. En substance, ce par quoi on est surpris dépend de qui nous sommes. Nous regardons ensuite les enseignements qui peuvent être tirés de ces résultats pour les entreprises, en particulier dans le domaine de l’innovation et de la stratégie dans la mesure où là aussi, les difficultés à innover sont souvent culturelles.

La participation à la conférence est gratuite et l’inscription se fait ici.

Cette conférence évoquera les travaux que je mène sur la question avec mon confrère Milo Jones. Pour plus d’information, on peut se référer à l’article que j’ai écrit avec lui dans le numéro 2 de la Nouvelle Revue de Géopolitique, sorti en septembre dernier. Si le sujet vous intéresse, n’hésitez pas à visiter le blog sur les surprises, les ruptures et la stratégie (en anglais) que je publie avec Milo.

La surprise stratégique est avant tout une construction sociale: Les leçons de la CIA

« La surprise stratégique est avant tout une construction sociale: Les leçons de la CIA », l’article que j’ai écrit avec Milo Jones dans la Nouvelle Revue de Géopolitique, vient de sortir. C’est la première fois que j’applique mes recherches avec Milo au domaine de la géopolitique, mais c’est évidemment un domaine qui est très sensible à l’incertitude, à la complexité et à la volatilité.

Dans l’article, qui rend compte de recherches effectuées sur la CIA, nous montrons comment ce service de renseignement a été victime de plusieurs surprises stratégiques et que ces surprises s’expliquent en grande partie par la construction sociale de l’organisation: qui elle recrute, comment elle forme, quelle culture elle développe, etc. La revue est disponible en kiosque. Si le sujet vous intéresse, n’hésitez pas à visiter le blog sur les surprises, les ruptures et la stratégie que je publie avec Milo.

Mise à jour: Voir le compte rendu de la conférence donnée en janvier dernier.