Microsoft perd une (petite) manche contre l’open source

Sale temps pour Microsoft. C’est peut-être un détail, mais l’Etat du Massachusetts aux Etats-Unis vient d’adopter le format Open Document pour toutes les applications utilisées par les agences du gouvernement. Cela signifie que seuls des logiciels bureautiques respectant ce format ouvert pourront désormais être achetés par les-dites agences. Environ 50.000 PC sont concernés. Microsoft ayant toujours dit qu’il n’adopterait pas ce format pour sa suite "Office", il se trouve de facto exclu de l’appel d’offre. En soi, 50.000 PC ce n’est pas grand chose, mais cette décision est très significative de la guerre qui se livre actuellement sur le front de l’open source, et de la difficulté de Microsoft très mal à l’aise face à cet ennemi nouveau et insaisissable. Si de telles décisions venaient à se multiplier, le monopole actuel d’Office pourrait être remis en cause.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s