Siemens: Le nerf de la guerre, c’est l’innovation. 75 % de nos produits ont moins de cinq ans

Entretien accordé par Klaus Kleinfeld, PDG de Siemens, au Monde. On notera un certain optimisme, tranchant un peu avec l’humeur ambiante en Europe en ce moment. Selon lui, la France et l’Allemagne restent globalement compétitives. Il remarque que si la maîtrise des coûts est indispensable, "le nerf de la guerre, c’est l’innovation". Il estime que l’Europe est une chose extraordinaire – il rappelle que lorsqu’il a commencé sa carrière, l’Irlande était pauvre et l’Espagne sortait d’une dictature, comme la Grèce. Il ne pense pas le modèle social allemand dépassé, puisque ce pays reste un grand exportateur.
Le détail de l’entretien: http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-670452,0.html.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s