Archives de Tag: Free telecom

Thierry Breton menace l’innovation, l’emploi et les consommateurs dans les télécoms

Dans une tribune récente, Thierry Breton s’en prend à Free, qu’il accuse de mettre en danger l’industrie télécom française. Ses propos reposent sur des sophismes économiques qu’il est important de dénoncer.

Lire mon article ici dans Les Echos: Thierry Breton menace l’innovation, l’emploi et les consommateurs dans les télécoms.

Voir également mes deux articles sur la question: « Le low-cost, c’est le coeur du capitalisme« , et « La baisse des prix c’est bon pour l’emploi: Merci Free telecom« .

La baisse des prix, c’est bon pour l’emploi: Merci Free Telecom

Ainsi donc nous avons eu le privilège de voir une large partie de la classe politique et journalistique française ces dernières semaines venir nous expliquer que… plus cher, c’est mieux que moins cher. Je veux bien sûr parler du lancement de Free Mobile. J’ai essayé de montrer, dans un billet précédent, que moins cher, c’était au contraire mieux que plus cher. Ne riez pas: le simple fait d’avoir à le faire montre où nous en sommes aujourd’hui… Dans ce billet, j’expliquais que la baisse des prix, c’est bien de l’innovation et que surtout, la baisse des prix a un impact social essentiel en rendant accessibles produits et services au plus grand nombre. A la suite de l’économiste Schumpeter, j’ajoutais que selon moi, la mise de l’innovation au service de la baisse continue des prix des biens et services est même la caractéristique essentielle du capitalisme. Un point que je n’ai pas abordé, et qui a pourtant été largement mis en avant lors du lancement de Free, est la question de la destruction d’emplois qui résulterait du développement du low cost.

Lire la suite

Le low cost, c’est le coeur du capitalisme

Le lancement récent de Free mobile a été l’occasion de déclarations et de prises de positions assez étonnantes dans la presse. Deux affirmations ressortent: la première, c’est que le low-cost ce n’est pas de l’innovation, et la seconde que c’est socialement néfaste. Les deux sont des non-sens. Voyons pourquoi…