Archives de Tag: Art de l’intéressement

« fail fast » (Echouer vite), le danger d’un slogan simpliste pour l’innovation de rupture

La complexité du processus d’innovation et l’incertitude à laquelle sont confrontés les entrepreneurs a posé depuis longtemps la question de l’approche générale du processus entrepreneurial. Une approche qui se développe ces derniers temps est celle d’échouer vite (« fail fast »). En substance, l’idée est que comme on ne peut pas trop savoir où l’on va, il faut essayer quelque chose, voir rapidement si ça marche et si ça ne marche pas, abandonner et essayer autre chose. Cette idée est séduisante: elle appelle à une ouverture d’esprit et flatte l’entrepreneur en mettant en avant sa capacité à prendre de difficiles décisions. Elle est toutefois dangereuse car, comme souvent dans ces cas-là, elle repose sur une conception implicite, mais erronée, du processus d’innovation, que ce soit pour l’entrepreneur ou pour l’entreprise existante. Regardons pourquoi.

Lire la suite

L’innovation est un processus social d’intéressement: L’exemple des kits photoélectriques pour l’Afrique

Malgré des dizaines, voire des centaines d’ouvrages sur la question, la nature de l’innovation reste profondément méconnue. On l’associe la plupart du temps à la créativité et on imagine que l’innovation consiste à inventer quelque chose et à le diffuser vers les utilisateurs. Rien n’est plus faux, regardons ce qu’il en est au travers d’un exemple édifiant, celui des kits photoélectriques pour l’Afrique.

Lire la suite