Mon nouveau MOOC ‘Relevez le défi de l’innovation de rupture’ démarre le 20 mars

Mon nouveau MOOC ‘Relevez le défi de l’innovation de rupture’ démarre le 20 mars. Il est bien-sûr directement conçu à partir de mon livre éponyme. Il est créé en partenariat avec UNOW. Plus d’information ici.

mooc-rldir

Innovation: Le mythe des solutions sans problème

La scène se passe à Lyon il y a quelques mois. Je suis invité pour présenter l’effectuation à un groupe d’artistes. L’effectuation à des artistes? Oui, car l’effectuation étant un principe général de création de nouveauté, il existe de nombreux parallèles entre l’entrepreneuriat et l’art, et la session avait pour but d’explorer ces parallèles. Enfin bref… je donne des exemples d’entreprises ayant démarré de manière effectuale (sans idée précise et progressé chemin faisant sur la bases de rencontres inopinées) et j’évoque les débuts de Facebook. Très vite j’ai droit aux classiques « Facebook c’est l’innovation inutile » et le « symbole de la futilité de notre époque. » Bien qu’utilisant très peu Facebook, je ne partage pas du tout cet avis. L’innovation est souvent inutile… au début.

Lire la suite

La tâche à accomplir, un concept stratégique clé en situation de rupture

La tâche à accomplir (‘Job to be done’ en anglais) est un concept introduit par Clayton Christensen, spécialiste de l’innovation de rupture. Il est important, et pas seulement parce qu’il permet d’imaginer des produits et services nouveaux. Sa véritable importance est stratégique: il peut aider à passer outre les tabous et dogmes de son industrie, ce qui est sans doute la chose la plus difficile dans ce type de situation. En stratégie, la clé est parfois de passer par les détails…

Lire la suite

Innovation de rupture: Tout va très bien madame la marquise!

Deux échanges m’ont donné récemment matière à penser sur la capacité presqu’infinie que peut avoir un dirigeant à se mentir à lui-même, et donc aux autres, pour ignorer une réalité désagréable. Le premier échange concerne Amazon, et le second Tesla.

Lire la suite

Quand l’incertitude devint inacceptable: Le moment Descartes

L’incertitude, c’est à dire l’indétermination de l’avenir, est presqu’universellement vécue comme un problème majeur aussi bien chez les philosophes que chez les hommes d’affaires et les politiques qui souhaitent, selon le mot fameux de Descartes, se « rendre comme maîtres et possesseurs de la nature. » Or il n’en a pas toujours été ainsi. L’humanisme de la Renaissance, aux XVe et XVIe siècles, avait une attitude très différente, accueillant la complexité, la diversité et le chaos du monde avec intérêt. Tout change au XVIIe siècle, quand l’humanisme fait place au rationalisme. Pourquoi? La réponse à cette question est fournie par l’œuvre du philosophe Stephen Toulmin. Exploration.

Lire la suite

Renforcer l’enseignement de l’analyse stratégique, oui mais sur quelles bases?

Dans un très bon article, Pierre Memheld (Université de Strasbourg) souligne l’importance de développer l’enseignement de l’analyse stratégique en France. Alors que le monde devient de plus en plus incertain et difficile à comprendre, on ne peut que partager cette analyse. La question importante, toutefois, est de savoir les bases fondamentales sur lesquelles cet enseignement devrait être développé.

Lire la suite

Il faut absolument en parler au chef

On pense souvent qu’il suffira de parler au chef pour résoudre les grands problèmes de l’organisation. C’est malheureusement faux et cela traduit souvent une naïveté organisationnelle et surtout un refus de prise de responsabilité de la part des cadres qui ont pourtant beaucoup plus de pouvoirs qu’ils ne pensent.

Lire la suite