Ce que les entrepreneurs auraient pu apprendre à Nicolas Hulot sur la réforme

Je n’aborde pas en général de sujets directement politiques, et j’ai conscience que les articles ont été nombreux sur cette question ces derniers jours, mais la démission récente de Nicolas Hulot nous offre je crois une occasion intéressante de réfléchir à la problématique du changement et de la transformation, qu’elle soit politique ou au niveau d’une organisation, et de montrer comment, en s’inspirant des entrepreneurs qui eux aussi transforment le monde, une autre approche de la réforme est possible.

Lire la suite

Transformation: En finir avec la notion de résistance au changement

Tout le monde s’accorde à reconnaître que la plupart des programmes de transformation échouent à atteindre leurs objectifs. Ils ne respectent pas leurs délais. Ils ne vont pas assez loin. Les grandes organisations dépensent beaucoup d’énergie mais font du sur-place. Et pendant ce temps-là les barbares, entendez les startups, avancent. Est-ce une question de résistance au changement? Est-ce, d’ailleurs, la bonne question?

Lire la suite

Comment le modèle mental s’oppose au changement: la tragédie des colons du Groenland

Qu’est-ce qui empêche la transformation des organisations? Plus généralement, qu’est-ce qui empêche de changer face à une évolution de son environnement? Les causes sont multiples, mais parmi elles figure en bonne place la façon dont on perçoit le monde et dont on se perçoit soi-même, c’est à dire son modèle mental. L’importance du modèle mental est particulièrement frappante dans un cas historique important, celui de la disparition de la colonie norvégienne du Groenland.

Lire la suite

Faut-il en finir avec la culture du pitch?

Le pitch, c’est à dire c’est la présentation en public de son projet en quelques minutes, est devenu le point d’orgue de l’aventure entrepreneuriale; le moment où le projet passe ou casse. Nous préparons et re-préparons des générations d’entrepreneurs à faire un pitch parfait. C’est étonnant, parce que le succès d’un projet repose sur d’autres critères que la capacité à le présenter ainsi.

Lire la suite

Arrêtez d’emmerder vos collaborateurs avec l’entrepreneuriat!

C’est décidé, le thème de votre prochaine convention d’entreprise sera « Tous entrepreneurs! » On parlera de Google, Tesla, Facebook BlaBlaCar plus un chinois pour faire bonne mesure. Le responsable de votre Lab à San Francisco viendra parler des dernières innovations locales. On passera un film qui donnera « les six qualités du bon entrepreneur » avec une musique d’opéra-rock. Après un discours de clôture du chef qui, en substance, déclarera que ce n’est qu’une question de courage, la feuille de route sera claire.

Et puis rien ne se passera. Lundi matin, chacun retournera à son poste et la vie reprendra son cours. Tous entrepreneurs? dans tes rêves!

Lire la suite

Aristote pour tous: et si l’intelligence artificielle était la chance des moins qualifiés?

J’assistais il y a quelques jours à une conférence sur l’intelligence artificielle dans le cadre du Peter Drucker Forum. Les participants à la table ronde étaient unanimes pour prédire une sorte d’apocalypse du travail, joignant en cela l’avis de la plupart des experts. En gros l’argument est le suivant: l’IA va rendre obsolète un nombre très important de métiers, avec un impact majeur à très court terme. Les participants ont ajouté que l’IA permettrait certainement d’en créer beaucoup d’autres, comme cela a été le cas lors de toutes les vagues d’automatisation (métiers à tisser, distributeurs automatiques de billets, etc.) mais avec retard, et qu’il y aurait donc un décalage entre temps. En tous cas, les travailleurs les moins qualifiés seraient, selon eux, les principales victimes de cette vague d’innovation qui tire le travail « vers le haut ».

Eh bien je n’en crois rien. Je pense au contraire que l’IA est la chance des moins qualifiés.

Lire la suite

Vive l’idiotie! Principe de vie à l’usage des entrepreneurs et des managers

Un fameux entrepreneur donnait une conférence dans une école de commerce pour témoigner de son expérience. Lors de la séance des questions, sans doute impressionnée par son énergie, l’une des étudiantes lui demanda: « Comment gardez-vous l’équilibre entre votre vie et votre travail? ». L’entrepreneur, très surpris de la question, réfléchit pendant une bonne vingtaine de secondes, un temps qui parut infini au professeur qui l’avait invité et qui en était très embarrassée, avant de répondre finalement: « Vous savez qu’il n’y a que la vie, n’est-ce pas? »

Lire la suite