Archives de Catégorie: surprise stratégique

Innovation de rupture: Tout va très bien madame la marquise!

Deux échanges m’ont donné récemment matière à penser sur la capacité presqu’infinie que peut avoir un dirigeant à se mentir à lui-même, et donc aux autres, pour ignorer une réalité désagréable. Le premier échange concerne Amazon, et le second Tesla.

Lire la suite

Renforcer l’enseignement de l’analyse stratégique, oui mais sur quelles bases?

Dans un très bon article, Pierre Memheld (Université de Strasbourg) souligne l’importance de développer l’enseignement de l’analyse stratégique en France. Alors que le monde devient de plus en plus incertain et difficile à comprendre, on ne peut que partager cette analyse. La question importante, toutefois, est de savoir les bases fondamentales sur lesquelles cet enseignement devrait être développé.

Lire la suite

Le défi de la prévision: L’illusion d’optique de l’horizon temporel

On pense souvent qu’une prévision sur le court terme a « plus de chances » d’être exacte qu’une prévision sur le long terme. Dans les environnements dans lesquels nous évoluons, qui sont caractérisés par leur non-linéarité, cette idée est fausse et dangereuse. Regardons pourquoi.

Lire la suite

Quand l’aveuglement est volontaire: Autisme stratégique et refus de comprendre l’adversaire

J’évoquais dans un article précédent la façon dont la classe politique américaine s’est fait surprendre par Donald Trump, véritable rupture dans le monde politique. Cette surprise, comme beaucoup d’autres, est entièrement auto-construite. Elle est le produit d’un aveuglement collectif face à l’évolution de la population et de son ressenti. J’attribuais cet aveuglement au manque de diversité de la classe politique américaine, qui en fréquentant les mêmes écoles et en lisant les mêmes journaux s’est progressivement coupée du reste de la population et a construit une représentation du monde qui ne correspond plus à la réalité. Mais l’aveuglement a d’autres sources, et peut, étonnamment, être volontaire.

Lire la suite

Homogénéité et aveuglement: Ce que Donald Trump nous apprend sur les surprises stratégiques

L’irruption inattendue dans la campagne électorale américaine de Donald Trump, clown grotesque aux propos orduriers devenu tribun populiste, peut nous en apprendre beaucoup sur les raisons pour lesquelles une organisation en arrive à ignorer des évolutions profondes de son environnement, avec souvent des conséquences catastrophiques.

Lire la suite

Innovation, veille et surprise stratégique: Les limites de l’approche par les signaux faibles

Lorsque l’on étudie l’innovation de rupture, et plus généralement les surprises stratégiques, on ne peut manquer d’être frappé par la difficulté qu’ont les organisations (entreprises, gouvernements) à anticiper l’évolution des évènements. Elles se font surprendre y compris par des évènements qui mettent parfois très longtemps à survenir.

Une préconisation courante de ceux qui se sont intéressés à la question est pour les entreprises de s’intéresser aux signaux faibles, une expression qui désigne les signes avant-coureurs qui ne manquent jamais d’exister d’un phénomène à venir. En identifiant ces signaux faibles, l’entreprise saura anticiper le phénomène et donc s’y préparer. On peut ainsi détecter un changement d’attitude de consommateurs en passant du temps avec les plus à la pointe d’entre eux, l’entrée d’un concurrent sur le marché en surveillant l’achat de terrains pour construire une usine ou le dépôt de brevet. Après la conférence que j’ai donnée récemment sur les surprises stratégiques et la CIA, basée sur mon ouvrage Constructing Cassandra, des participants m’ont dit que les journalistes américains qui suivent la Maison Blanche surveillent, de leur côté, les commandes de pizza dans les pizzerias aux alentours: une soudaine commande signale une nuit blanche et donc un événement important. Par ailleurs le développement fulgurant des technologies de l’information permettent de plus en plus facilement de surveiller notre environnement pour dénicher l’information rare. Alors, les signaux faibles, solution infaillible aux surprises stratégiques? Loin s’en faut…

Lire la suite