Bienheureux les fêlés, l’histoire de Colombus café, le concurrent français de Starbucks

Les fêlés, ce sont ceux qui créent leur entreprise. Ce livre, écrit par Philippe Bloch, raconte la folle histoire de la création de Columbus Café, la version française de Starbucks. Ceux sont passés par là se reconnaîtront dans les espoirs, les passages à vides, les crises, les ratages, mais aussi les moments de joie quand les choses commencent à marcher.

Un peu poignant quand Bloch raconte le départ de sa copine, au moment ou tout paraît perdu, car celle-ci n’en peut plus des espoirs déçus, des semaines infernales, de l’incertitude, du bricolage, et d’une manière générale d’une vie sur le fil du rasoir, à la limite de la cassure, propre à toute startup non généreusement financée. Ceux qui ne savent pas auront une bonne idée de ce qu’est réellement la création d’entreprise telle qu’elle n’est pas racontée à la télévision. Comme dirait l’autre: « Ils ne peuvent pas comprendre »… Columbus, c’est un happy ending, mais avec les à-coups typiques d’une startup. Les fêlés sont bienheureux, car au bout du compte, et quelle que soit la dureté de l’aventure, l’expérience est passionnante.

Bienheureux les fêlés – Lien Amazon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s